« que ton aliment soit ta seule médecine »

Hippocrate

La diététique chinoise est, au même titre que la respiration, la source principale de production de notre énergie. Une mauvaise alimentation induit ainsi une énergie de basse qualité, néfaste pour la santé et la vitalité.

Selon les théories de la médecine Traditionnelle Chinoise, tous les aliments ont des propriétés entrainant une action sur le corps et susceptibles d’agir sur la maladie.

La tradition chinoise a appris à connaître, au fil des siècles, les propriétés subtiles des aliments et les a classés selon certains critères en respectant les lois du Yin, du Yang et des cinq mouvements :

— La vitalité de l’aliment

— La nature de l’aliment (froid, frais, tiède, chaud, neutre)

— La saveur de l’aliment (acide, amèr, doux, piquant, salé)

— La forme de l’aliment

— La couleur de l’aliment.

Les deux organes principaux de la digestion sont la rate et l’estomac. Si on ressent de la fatigue ou une sensation de froid après le repas, c’est souvent dû à une énergie défaillante de la rate et des reins. Petite astuce : il vaut mieux manger chaud quand on est fatigué et éviter les aliments froids et humides.

Et comme nous avons tendance à consommer trop de sel et trop de sucre, il ne faut pas hésiter à contre-balancer avec de l’amer et du piquant.

la diététique chinoise privilégie les aliments les plus frais et plus sains possibles. 

Un conseil : il vaut mieux manger de saison, cuit et chaud, plus le matin que le soir et plus de céréales et légumineuses  que de protéines animales.

Pour prendre rendez-vous, appelez-moi au 06 15 57 72 97